ça m'a pris pas mal de temps mais j'ai réussi à trouver, pour le Mousquetaire des mots , et tous ceux et celles qui ,comme moi ,en ont assez de voir la Grece dépecée par le FMI , en attendant que ce soit nôtre tour , à cause d'une DETTE ILLEGITIME ! Je vous engage vivement à écouter le podcast :

franceculture.fr/emission-terre-a-terre-des-nouvelles-de-la-crise-en-grece-2015-05-30

il m'a été impossible de la réécouter en entier , merci mon FAI...j'men fous , d'autres vont s'appliquer à entendre cette émission remarquable je l'espère de tout coeur - J'en parle dans le billet précédent qui aborde le sujet - merci de le lire - Par tous les moyens légaux , réclamons 

UN  AUDIT  DE  LA  DETTE !!! Ce ne sont pas des Politichiens qui le dressent et il en ressortira de belles ( si l'on peut dire ) surprises ...Un seul exemple me vient en mémoire immédiate :

Alors que nôtre Pays  ( voué au racket comme la Grèce ,inutile de se faire des illusions ) s'enfonce malgré les prétentions d'une relance qui n'existe pas , que des Citoyens sont au bord du gouffre  ( je ne parle pas de moi ) que l'on nous demande de plus en plus d'économies dans des domaines aussi vitaux que la Santé ou l'Education...Pourquoi continue-t-on à PAYER des bureaux , voiture et compagnie , secrétariat et protection à d'ANCIENS PRESIDENTS qui ne président plus rien ?!!! et la liste s'allonge des anciens élyséens...plus cher qu'une Monarchie !!!

Je vous laisse à vôtre réflexion , mais dites-vous bien que ce combat contre la tyrannie infâme de la haute-finance est destiné à sauver nos Jeunes qui dansent devant le buffet vide ,en attendant de tenir les murs comme dans bien d'autres pays plus pauvres que le nôtre ...qui est riche  A vous de voir si vous aimez assez vos enfants pour vous engager dans cette lutte au dernier sang ...car ce ne sera pas autre chose : dénoncer par tous les moyens légaux l'infâmie qui nous détruit , les Grecs en premiers ,suivi des Espagnols ...etc...l'Ecriture ...la parole échangée...Ne pas lâcher l'affaire !!!  Je m'y applique déjà , ici et ailleurs -